Prendre un enfant par la main, ou quand Bébébulle a marché

Depuis bientôt cinq mois Bébébulle a pris son envol sur 2 pattes !

 

Bébé marche, papa et maman courent !

L’occasion pour nous, jeunes parents, de découvrir les joies (et les peines) de la marche d’un petit bébé… Il y d’abord eu l’accompagnement vers la marche mais aussi les larmes aux yeux des premiers pas tout seul… Je crois que je me souviendrai de ce moment toute la vie. Et sa fierté, la fierté de devenir grand. C’était très touchant, comme à chaque fois qu’il fait quelque chose de nouveau. Mais là, c’était un moment exceptionnel qui allait marquer et changer sa vie à jamais. Et la nôtre par la même occasion.

A la maison le fait que Bébébulle marche n’a rien changé car à 4 pattes, il se levait déjà et pouvait déjà accéder à ce qu’il voulait. Par contre, à l’extérieur la marche change tout. Le premier de ces changements est qu’il veut MARCHER, MARCHER, MARCHER et encore MARCHER. Heureusement, il a encore des temps calme et des temps de repos. Nous ne sommes pas obligés de lui courir après tout le temps quand nous ne sommes pas à la maison.

Ce que je préfère depuis qu’il marche c’est certes le voir de plus en plus autonome chaque jour mais c’est surtout lui tenir la main…

 

Prendre un enfant par la main

J’ai eu cette sensation très tôt, dès que Bébébulle a pu me tenir la main en marchant… Egalement cet été où nous avons passé du temps avec les cousines de Bébébulle, ce doux sentiment me traversait. Le plaisir de tenir un enfant par la main… J’ai indéniablement pensé à cette chanson Prendre un enfant par la main d’Yves Duteil. Petite, j’ai pu écouter cette chanson très souvent, curieuse de savoir pourquoi on pouvait écrire une chanson là-dessus. Aujourd’hui, adulte, je comprends comment ce sujet peut inspirer et donner des ailes…

 

« Prendre un enfant par la main
Pour l’emmener vers demain
Pour lui donner la confiance en son pas
Prendre un enfant pour un roi »

 

Tenir la main de mon fils me donne envie de l’accompagner toute sa vie… sur tout le long chemin qu’est la vie. Tenir cette petite main dans la mienne me donne l’effet que je tiens la chose la plus précieuse de la planète dans ma main… Cet enfant et son avenir, cet enfant et sa personnalité, cet enfant et ses rêves. Je me sens le guide de ses pas et responsable de cette toute jeune vie qui se dessine jours après jours. Le tenir par la main et le mener vers ses propres responsabilités, le protéger, lui apprendre des tas de choses et l’aimer de cette amour indéfinissable qui lie un parent à son enfant ! C’est presque une sensation indescriptible qui fait oublier le quotidien et ses soucis.

L’image de prendre un enfant par la main est également belle ! Depuis que Bébébulle marche, je me régale de voir Papabulle le prendre par la main et les suivre. Je profite alors sans failles de cette belle image. Je ne m’en lasserai jamais… Les deux hommes de ma vie main dans la main.

EnregistrerEnregistrer